La découverte du surf aux Maldives

La découverte du surf aux Maldives

C’est  en travaillant comme membre d'équipage à bord du Whitewings, un navire de pêche à deux mâts qui allait relier le Sri Lanka à l'île de la Réunion, que le navire d'origine australienne de Tony Hussein Hinde échoue et fait naufrage sur un récif non loin de la capitale de Malé au mois de décembre 1973. Hinde passe donc plusieurs mois à travailler pour réparer le navire. Ses incessants allers retours entre Malé et l’épave lui permettent de découvrir des vagues vierges d’une qualité exceptionnelle, à tel point qu’il décide d’y rester jusqu’à la fin de ses jours.

tony-bottom-surf-maldives

Durant les vingt années suivantes, Hinde explore et surfe les vagues de l’atoll nord de Malé, presque toujours seul. Réticent à faire connaître sa trouvaille de peur que des promoteurs étrangers investissent le lieu, il partage sa découverte uniquement avec quelques proches amis surfeurs, les faisant jurer de ne pas ébruiter le secret.

Mais une pareille destination ne reste pas indéfiniment secrète.  Après une douzaine d’années, la menace de constructions étrangères l’incite à ouvrir son propre resort sur l’île de «Tari village». Le resort est aujourd'hui toujours existant et porte le nom de Chaaya Dhonveli resort.

zulfa and tony

Très rapidement, Hinde se passionne pour  la culture maldivienne et adopte son mode vie. Il épouse une femme de la région, Zulfa, avec qui il aura deux enfants, et se convertit à l'islam. Beaucoup de maldiviens ignore son origine australienne tellement qu’il est bien intégré.

A l’âge de 55 ans et alors qu’il surfe la gauche de « Pasta point »,  Hinde meurt subitement d’une crise cardiaque. Son incroyable histoire a fait en sorte de faire connaitre le surf spectaculaire des Maldives à des milliers de passionnés venant du monde entier. Dans une interview à la fin de sa vie, le père du surf aux Maldives a dit: "Jamais un lever de soleil n’a lieu sans que je remercie Allah pour ce naufrage. Je pagaie dans les vagues et vois le corail qui semble se plier à ma rencontre.  En surfant mes premières vagues, je dois détacher mes yeux du récif pour entamer ma prochaine courbe. Je ne suis pas à plaindre."

surf-spots-maldives